Grimoire : Créer les pages

Par ou commencer ?

La j’ai commencé avec le matériel fournit par Styx sur TOC : http://www.tentacules.net/index.php?id=293.

J’ai fini par trouvé la police de caractères qu’il avait utilisé, je la trouve top  http://www.dafont.com/herman-decanus-ah.font. Mais il ne la donne que dans les forum du site (avec une paire d’autre font sympa). Le premier problème qui s’est posé c’est qu’il a conçu un grimoire en format in octavo, qui est a peu de chose prêt du A5. J’ai trouvé que le A5 faisait trop petit, ce n’était pas l’image du grimoire ancien que j’avais en tête. J’ai donc choisi le A4 (je sais je me répète). J’aurai sans doute pris encore un poil plus grand, mais mon imprimante étant ce qu’elle est … A4 C’est bien.

Le problème avec le matos de styx c’est donc qu’il est deux fois trop petit !
Faire un zoom x2 rend flou et moche, et écrit trop gros. J’ai donc recommencé toute la mise en page en gardant juste ses illustrations.

Comment faire du texte en latin ?

J’ai commencé par traduire n’importe quelle page avec google translate. Ca marchait pas mal, mais on retrouvait fréquemment des mots en anglais dedans (c’est à se dire que le programme traduit du français vers l’anglais, puis vers du latin, on comprends pourquoi les traduction sont pas mal approximative si il repasse toujours par l’anglais). Finalement j’ai trouvé ce générateur aléatoire de textes en latin (enfin, qui ressemble à du latin) et tous les textes de mon grimoire final viennent de la : http://www.faux-texte.com/lorem-ipsum-20.htm
On rafraîchit et hop re-20 paragraphes de latin !

Quel logiciel ?

J’utilise un logiciel qui s’appelle Paint.Net (http://www.getpaint.net/download.html#download).

Comme beaucoup de logiciel gratuit et open source, il fait pas mal de trucs, mais pas tout. Il est largement plus simple que photoshop ou illustrator, mais largement moins riche. Un truc qu’il ne fait pas (tout comme tous les autres logiciels dont je disposais comme Word) c’est qu’il ne permet pas de faire se chevaucher légèrement les lignes de textes manuscrites. La font choisie étant assez particulière avec des lettres qui partent très haut, elle doit se superposer à certains moment avec la ligne supérieure. Seul illustrator m’a permis d’obtenir ce résultat. Malheureusement pour ce logiciel son avantage est aussi mon malheur il est riche et donc complexe. J’ai donc fait les textes sur illustrator et tout le reste sous Paint.Net. Enfin j’ai copié l’image de chaque page dans un bon vieux word en réglant les marges pour la reliure (1.5 cm en haut et en bas, 1cm a gauche et 2 cm à droite pour les pages paires et l’inverses sur les pages impaires.) car en effet, Paint.Net est vraiment merdique pour les impressions.

Comme je n’ai aucun talent pour le dessin, j’ai récupéré des centaines d’illustrations sur le net, en particulier sur ce site http://www.goominet.com/lovecraft/
Faites une recherche google avec « ebay + zarono » et vous trouverez les productions de cet artiste (zarano).

Voila j’ai finalement dessiné environ 280 pages pour 140 feuilles, y a plus qu’à imprimer …

Impression

Première chose, mes feuilles vieillies sont imprimables en jet d’encre, contrairement à ce qu’avait prédit l’oracle Steve F. Pourquoi ? Je ne sais pas, peut être que mon imprimante est top, ou que j’ai utilisé de très bon papier, ou que j’ai juste de la chance… allez savoir.Mes feuilles n’ont aucune propriétés des éponges comme le suggérait l’auteur de la méthode pour les fabriquer. Par contre elles sont largement moins souple, et salement gondolé en particulier sur les bord. Et tous les problèmes d’impression habituels sont décuplés… Beaucoup de bourrage, les feuilles qui partent par deux. J’ai du démonter l’imprimante entièrement une dizaine de fois pour enlever les derniers petits morceaux de parchemins coincés dans les rouleaux.
Finalement j’ai réussit a obtenir une jolie pile de 140 feuilles. Oui 10 de moins que prévu mais j’avais plus de parchemins et pas le temps d’en refaire puisque je devais démarrer la réalisation rapidement, car le scénario allait commencé. Y a plus qu’à les relier !

2 Responses to “Grimoire : Créer les pages

  • Anonyme
    3 années ago

    Salut!!!
    Déjà un grand merci pour ce tuto, car je compte faire aussi un grimoire.
    Sinon pour info, je viens de faire un test d'impression avant vieillissement des feuilles… ca fonctionne a merveille. AUCUNE bavure.
    En revanche la couleur a tendance a s'effacer et devenir un filigrane. Mais bon, ce n'est qu'un détail.
    Voilà 😉 je compte donc tester au taf l'impression laser et retesté le vieillissement, comme ça j'imprime mon paquet en laser au taf ^^

    je te tiens au courant !!

  • Merci pour ce blog, génial